Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de druille QSE
  • Le blog de druille QSE
  • : Modification de la description le 17 mars 2016: Décroissance environnementale et lutte anti-tabac, au départ QSE, avec depuis peu devoir de réserve et donc blog en sommeil.
  • Contact

Texte Libre

Diplôme en 2013 Ingénieur de la dépollution, INSA de Toulouse. Fin mars 2016 fonctionnaire affecté au CGDD du MEEM.

 

Recherche

Texte Libre

Pauvre Overblog, comme je ne suis pas "premium", lors de la bascule sur la nouvelle interface, les commentaires ont disparus. Et j'ai dû revalider dans la gestion l'affichage des albums photos et des archives.

27 mai 2015 3 27 /05 /mai /2015 20:11

COP21 développement durable ? Que nenni, du pognon...du pognon...et encore du pognon.

J'en suis convaincu, 90% des négociations porteront sur les enjeux financiers (Novethic).

L'économie mondiale se porte comme un charme, euh, enfin celle des multimilliardaires, c'est-à-dire, le luxe, les drogues et la corruption.

Je n'invente rien:

Saisie de drogues records, c'est mathématique s'il y a plus de saisies, c'est qu'il y a plus de mouvements. Tous les trafics augmentent, « bravo » le gaspillage des ressources et la pollution résultante.

LXRV, aucune allusion à une quelconque crainte de récession imposée par la future conférence sur les risques climatiques. Normal, les ultras riches se sauvent bien vite des endroits dangereux. L'article le dit bien: les clients du luxe ne tiennent plus compte des saisons.

Scandale de la corruption ! PFFFFFF, la FIFA c'est pinuts ! Quand on imagine l'iceberg par rapport au visible d'une firme comme SNC Lavalin, ou mieux les paradis fiscaux, comment imaginer qu'une COP21 braquée sur le fric puisse accoucher d'un accord cohérent pour l'environnement ? Il aurait fallut que la conférence soit pilotée par Transparency International.

 

Pour contrer COP21 du luxe, Il faudrait que les altermondialistes fassent une conférence Cocoyoc2, pour rappeler l'initiale conférence de Cocoyoc, et infléchir tous les abus des parvenus.

 

Et pour rester un nanoptimiste, pourquoi pas une COP21 philosophique ?

Dernière phrase d'un des plus beaux textes que je connaisse (cathédrale Saint-Paul de Baltimore en 1692):

« Avec toutes ses perfidies, ses besognes fastidieuses et ses rêves brisés, le monde est pourtant beau. Soyez positifs et attentifs aux autres.».

Bruno

Repost 0
Published by druille - dans fin du monde
commenter cet article
26 mai 2015 2 26 /05 /mai /2015 22:56

Tout le monde a déjà entendu parler des Jeux Olympiques, ou des coupes du monde de foot ou de rugby. Mais aucune communication grand public pour faire connaître la « RES Champions League » ou la Ligue EnR !

La communauté Perpignan Méditerranée est championne d'Europe en 2013. Et 3 fois championne de France, sans compter les multiples podiums.

 

Mais qu'est-ce que cela rapporte aux multimilliardaires qui possèdent la presse mondiale et tous les moyens de communication ? Hé bien, davantage d'autonomie de vie pour les peuples et donc moins de royalties pour leurs caisses. Alors ils font tout ce qu'ils peuvent pour investir dans l'abrutissement des gens pour que le troupeau reste sagement à brouter l'herbe sponsorisée plutôt que l'herbe naturelle.

 

Heureusement qu'internet ne soit pas encore totalement contrôlé par les laveurs de cerveaux, sinon tout serait effacé et oublié comme la conférence de Cocoyoc, Mais les abus continuels de libre échange ont convaincu Aurélien Bernier de l'exhumer.

 

Sauver nos libertés, énergétiques, intellectuelles, individuelles et communes, voilà ce que COP21 éclairée façon COCOYOC doit obtenir, quitte à enclencher une « révolution » mondiale.

Comment cette conférence capitale pourrait laisser exister tant de disparités dans les résultats ?

Cette Champions League que je découvre grâce à un nouvel ami associatif qui était le principal instigateur de cette performance (quelle chance j'ai !) m'inspire une honte furieuse envers tous ceux qui n'ont pas l'ambition de faire mieux que Perpignan Méditerranée.

Bruno

Repost 0
Published by druille - dans fin du monde
commenter cet article
25 mai 2015 1 25 /05 /mai /2015 12:54

Aujourd'hui, fête religieuse de pentecôte, fête de l'assurance de l'Esprit Saint veillant toujours les croyants.

Alors, cet Esprit sain sera t-il aussi présent lors de la « fête » COP21 ?

NON, faut pas rêver. Satan (argent et richesses) empêchera sa présence éventuelle, et surtout que ferait-il face à tant d'esprits malsains.

Aucun représentant d'église n'est convié, ni même aucun prix nobel de la paix à ce titre. Il y aura Barack (ou ses négociateurs) qui ne sera là que pour « casser la baraque ». Ben oui, l'Amérique est en crise, en 2014 l'Europe la dépasse pour le nombre de milliardaires (article dans Challenge, encore un bien beau magazine !).

La peur des cocos (communistes) a permis l'oubli de la conférence de Cocoyoc, Mais les abus continuels de libre échange ont convaincu Aurélien Bernier de l'exhumer.

Bon, j'ai déjà dit que cette COP21 se prépare. La preuve, le président du Sénat a organisé un colloque ce 21 mai « CDP/COP21 – le climat: quels enjeux pour les religions ? ». Il me tarde de lire les débats et les conclusions.

De même, vivement la publication du futur encyclique du Pape François sur l'écologie (prévu en juin nous dit RadioVatican). Reporterre que j'apprécie grandement nous en révèle beaucoup plus.

 

Que dire, aujourd'hui, sinon garder la foi mais en autre chose qu'une COP21 éclairée façon COCOYOC.

Bruno

Repost 0
Published by druille - dans fin du monde
commenter cet article
24 mai 2015 7 24 /05 /mai /2015 10:48

Samedi, une manifestation contre Monsanto m'a rappelé TAFTA.

Les ennemis de la Terre n'empêcheront pas « Les Amis de la Terre » d'informer l'opinion publique.

BOFFF ! Informez tant que vous voulez, qui prend les décisions au final nous diront-ils lors de la conférence mondiale de décembre ?

Tous les jours la presse dans son ensemble nous le prouve.

Pour cette COP21, je ressasse des articles de début d'année. Là, je feuillette La Tribune N° 121 du 27 février (pas achetée mais récupérée à la CCI). En gros titre: 2015, année décisive pour la gouvernance d'internet « L'Europe, colonie numérique des Etats-Unis ».

HUMPFFF ! La guerre mondiale des moyens de communication est effective. L'éditorialiste titre « Internet, un bien public...privé ». L'esprit colonialiste perdure et devient même impérialiste.

Prochaine COP21 = le sacre des empereurs. 2016, la 3° guerre mondiale pour qu'il n'en reste qu'un.

 

Page17, le plastique, prochain défi du recyclage. Les 6° et 7° continents (photos horribles) sont assurés de croissance, la France y contribue en ne recyclant que 23% des emballages plastiques. Bon article de la Tribune, je le mets en lien et j'en extrais la phrase qui me plait le plus « ...l'extension des consignes de tri à tous les emballages plastiques pourraient faire diminuer les émissions de gaz à effet de serre d'un million de tonnes à l'horizon 2030 ». En fait, il y en aurait tant qu'on a recensé 5 décharges géantes dans les océans (Les océans bien plus pollués qu'on ne l'imagine sur Bioalaune).

Les professionnels de la qualité ont édicté en principe que « Le meilleur déchet est celui qu’on ne produit pas », récupéré par les politiques et les coûts.

Page20, des visionnaires de la croissance, qui ne connaissent certainement rien de la conférence de Cocoyoc, se critiquent entre-eux sur les scénarios pour relancer la croissance (en s'appuyant sur un livre récent « Croissance zéro. Comment éviter le chaos ? »). Les auteurs de ce livre souhaitent une thérapie de choc: baisser le SMIC de 20% (ma parole, ce sont de vrais néocolonialistes), recul de l'âge de la retraite et diminution des pensions.

Les sources peuvent être variées, les messages des profits pour les profiteurs restent les mêmes. Patrick Artus sur Boursorama, ou mieux Jean Tirole prix nobel d'économie sur LeFigaro ne se préoccupent absolument pas d'environnement. Ils font de la politique et des calculs financiers, tout ce que fera en fait la prochaine COP21.

 

D'ailleurs une info presse de vendredi 22 mai affirme que « les inégalités entre riches et pauvres se creusent », quel meilleur magazine que l'Expansion pour diffuser cette croissance ! Le colonialisme/impérialisme se porte comme un charme. La jet-set Cannoise s'affiche ironiquement.

 

Stopper TAFTA ? OUI, mais alors sans stopper la COP21 !

Ben alors, je garde mon pessimisme croissant !

Bruno

Repost 0
Published by druille - dans fin du monde
commenter cet article
23 mai 2015 6 23 /05 /mai /2015 08:38

Pour imaginer cette préparation, un seul exemple avec un tout petit recul au mois de janvier, dans un seul magazine !

L'usine nouvelle (titre prémonitoire puisqu'il faut tout changer) N° 3407 du 22 au 28 janvier 2015.

La couverture annonce « L'ère du pétrole low cost ».

page 4, dans le sommaire, top5 des articles les plus lus sur usinenouvelle.com: en pôle position « Ségolène Royal : ''il faut bâtir de nouvelles centrales nucléaires'' ». je le traduis par un déni de la gestion des déchets radioactifs qui nous coûtent déjà les yeux de la tête, et par un appel à la croissance et au libre échange toujours +. En plus, page 9, un petit encart annonce « Trafalgar pour Areva » et la perte du marché du nucléaire britannique. Les anglais démantèlent leurs sites et notre ministre de l'environnement veut en construire de nouveaux ! La logique n'est pas partout la même...comique, si nos vies n'étaient pas en jeu ! COP21, c'est tout sauf un calcul court terme, enfin dans les textes parce que dans le réel de qui tire les ficelles, on ne sait rien...

page 12, un hub des solutions pour le climat « la plateforme de Solutions COP21 ». Il y a 12 rubriques, la plus ironique : « se divertir », mais il manque la principale: « abolition du libre échange » ainsi qu'une rubrique historique qui proposerait de consulter les termes de la conclusion de la conférence de Cocoyoc.

Page 12 juste en dessous, un petit article « le bétonneur s'associe au Panda ». Encore un anti mondialisation roulé dans la farine ! WWF signe un partenariat avec Bouygues N°4 mondial du BTP (en 2013). Quels sont les enjeux ? Qui tire les ficelles des bénéfices ? Tout ce que le système mondial de libre échange gagnera lui permettra de se maintenir. Il n'est possible qu'une solution radicale ! Aurélien Bernier a ressuscité la conférence de Cocoyoc pour cela.

Page 14 Ecotitanium, projet pour 2016 d'une première usine de recyclage du titane en Europe. Il serait temps, vu les qualités du matériaux ! (actualites-inox). Mais bon, l'objectif est autant la croissance que limiter la dépendance étrangère et nullement diminuer les extractions.

Page 13 le projet de terminal gazier à Fos-sur-mer ne se fera pas, malgré 5 ans d'études. C'est une bonne information « Décroissance ». mais le motif est extraordinaire: « Les fondamentaux du marché ne sont pas réunis... ». Hahaha, le marché dicte toujours sa loi ! COP21, au secours, le libre échange me fait un caca nerveux (hihihi). « Soucieuse de préserver l'avenir, la société reste en veille... »; humpffff, si un jour cela peut faire du pognon, on y va.

Pages 25 et suivantes: dossier ère du pétrole low-cost, petromonarchies, surcoûts des méga chantiers (Kashagan, symbole de la démesure pétrolière), «...d'une manière générale.....rentabilisé.....repenser les investissements.... » et enfin un bout de texte qui intègre la politique « ...seule une crise géopolitique peut vraiment mettre fin à un méga projet... ».

Cela me rappelle un numéro de Science&Vie spécial sur les 10 chantiers pharaoniques que j'avais commenté en titrant mon message ''La démesure continue''.

Page 32 interdiction du bisphenol A, que par la France ! Tiens, même en Europe on se distingue. Alors pour la COP21, la France sera la seule à vouloir un accord, d'ailleurs bien des représentations ne viendront pas pour cause de séjour trop cher (le gouvernement français a trop besoin d'argent et compte sur cette manifestation pour boucler son budget 2015).

page 34 Général Motors rappel du siècle avec 30 millions de véhicules (ils n'ont pas bien camouflé l'obsolescence programmée, les consommateurs l'ont révélée !)

page 52 l'acier recyclé est à la peine « Pour les mêmes raisons que le pétrole -un décalage entre une demande ralentie et une offre rendue pléthorique par des investissements lancés en pleine hausse des cours... » ! c'est clairement affirmé noir sur blanc, les spéculateurs sont anti développement durable.

Pour finir, 3° page de couverture, pleine page publicitaire pour un salon en septembre 2015 sur la connexion des objets. Ils espèrent en mettre plein la vue, le site web associé s'intitule iconnect-exhibition.

COP21 ne prônera pas la modération, dans le sens de la décroissance, alors que les industriels occidentaux et spéculateurs du monde entier ne voudront pas non plus de modération mais dans le sens opposé.

La partie est jouée d'avance. D'éventuelles décisions contraires aux intérêts financiers du libre échange seraient de toutes façons non mises en applications ou purement contournées et falsifiées.

Bruno

Repost 0
Published by druille - dans fin du monde
commenter cet article
22 mai 2015 5 22 /05 /mai /2015 08:55

J'ai un pressentiment que cette conférence qui pourrait enfin « pondre » un accord convenable pour l'environnement subira une contrainte l'invalidant.

Les termes de la conclusion de la conférence de Cocoyoc pourrait ressurgir, alors imaginez aujourd'hui l'opposition des puissants d'aujourd'hui, des milliers de fois plus puissants que ceux de 1974 qui avaient réussit à l'enterrer.

Par exemple, les mafias du monde entier qui ne sont pas représentées à cette conférence (il n'y a que leurs clients, pour les drogues, les armes, le Q et le blanchiment d'argent) pourraient craindre des décisions limitant le libre change mondial.

Alors, il y aura des prises d'otages dans les familles des négociateurs pour que ceux-ci imposent « les bonnes décisions ».

Ou bien une simple menace terroriste là aussi de groupuscules non représentés qui voudront « foutre sur la gueule » à tous ces pourris.

Je ne manque pas d'imagination. Un simple « grain de poussière » dans les capacités de communication (juste un satellite qui explose ou totalement hacké) et toute l'organisation deviendrait « sourde, aveugle et muette » et de fait serait anéantie. Le chaos ne prendra pas de gants et ne jouera pas la montre, ce sera éclatant et fulgurant. Les chromosomes des années en « 15 » ont « des couilles » !

Bruno

Repost 0
Published by druille - dans fin du monde
commenter cet article
21 mai 2015 4 21 /05 /mai /2015 01:02

Biosphère m'apprend ce mot, avec en plus un superbe développement en six paragraphes.

Hummm, là je ne fais plus le poids, mais qu'est-ce que ça fait du bien de lire des explications plus alarmistes encore que ce que j'essaie de diffuser.

Humpfff, des climatologues envisagent une élévation de la température terrestre de +16°C, bravo, c'est un rappel de mon imagination et de ma transposition du « lait sur le feu ».

Dommage qu'ils concluent en espérant un ultime sursaut qui limiterait l'effondrement. Je suis persuadé que « l'âge de plus rien du tout » approche.

COP21 sera le signal de la chute du château de cartes.

Bruno

Repost 0
Published by druille - dans fin du monde
commenter cet article
20 mai 2015 3 20 /05 /mai /2015 11:52

Je viens de finir de lire le livre extraordinaire « Comment la mondialisation a tué l'écologie » écrit par Aurélien Bernier en 2012.

J'ai dû le restituer à la médiathèque, la location ne durait que 10 jours.

Je vais m'empresser de l'acheter.

J'ai simplement noté sur un bout de papier les quelques pages qui m'ont vraiment interpellé :

page 20 club de Rome Rockfeller 1972

page 21 révolutionner la société sans sortir du capitalisme = menteurs ou naïfs

page 27 Barry Commoner « Quelle terre laisserons nous à nos enfants » 1969

page 29 première journée de la Terre en 1970

page 42 création UICN 1948 et WWF en 1961

page 49 Les amis de la terre 1971

page 58 idéologie néolibérale, état standard du capitalisme

page 59 Reagan: « L'état n'est pas la solution mais le problème »

page 62 le système doit se reproduire, minorité de privilégiés

page 71 démanteler la finance internationale

page 77 le temps presse

page 78 pollution croissance 0

page 79 Valérie Giscard-d'Estaing, déclaration le 29/10/1975

page 81 déclaration Pompidou en 1970; risque destruction de la nature

page 82 ministère impossible, Poujade 1971

page 83 VGE en 1978 « il faut d'abord savoir ce que coûte l'écologie »

page 106 Sarkozy « L'environnement ça commence à bien faire »

page 107 chiffres de la croissance de l'empreinte écologique de la France, +70% en 30 ans

page 110 disparition futs de dioxine

page 113 nanotechnologies

page 115 GIEC créé en 1988

page 118 Tchernobyl

page 130 craintes des dominés

page 135 concept d'imposture

page 173 la pauvreté est le principal pollueur !

Page 183 12/1997 protocole de Kyoto

page 212 ampoules obsolescence programmée, cartel de phoebus 1920

page 214 Apple plus riche que l'état

page 217 réduire la population, club de Rome 1968

page 231 Séveso très précis 1976

page 233 Bhopal détaillé 1984

page 235 scandale, note de la banque mondiale Summers 12/12/1991

page 239 1967 naufrage dans la manche pétrolier Torrey Canyon

page 240 1978 Amoco Cadiz

page 243 1999 Erika

page 255 Chambre Commerce International

page 260 en 1992 EPE Entreprises Pour l'Environnement

page 290 Barry Commoner « The closing circle » en 1971

page 292 démondialisation Bernard Cassen

page 301 « C'est de l'exploitation. »

page 320 sommet de Rio en 2012, faire revivre Cocoyoc

page 321 démondialiser

page 322 sortir de l'OMC, sortir de l'Europe

page 323 riches intouchables

page 329 économie du jetable chez les riches

page 331 surconsommation des riches

page 338 « Bas les pattes » manipulations, sanctions, répressions...

page 344 savoir qui tire les ficelles du travail

page 345 moins arrogant et plus respectueux

Il faudra que je relise tout ça, mais c'est quand même hallucinant que ces révélations n'aient pas obtenu le même écho que le petit « Indignez-vous » de Stéphane Hessel en 2010.

 

Et même si le livre n'aborde que la pourriture du libre échange, comment ne pas penser que la pègre et la mafia ne sont pas fondamentalement liés avec les puissants, les cartels de la drogue, la prostitution, les assassinats enlèvements chantages tortures magouilles falsifications...jusqu'aux déclarations de guerres. La richesse ne génère que des fornicateurs dégénérés.

Nous sommes en plein festival de Cannes. Comment ne pas penser que cette jet-set qui s'amuse et étale ses richesses en se jalousant odieusement ne fait en fait qu'exploiter le reste du monde. Tous ces nantis qui profitent du système sont responsables de la famine et de toute la misère dans le monde.

COP21, la mascarade commence.

À propos de la COP15 de Copenhague, l'humoriste Marc Jolivet l'appelle Copenblague et parle d'égologie ou d'escrologie à la place d'écologie.

Pour la COP21 de Paris, on pourra dire COP21 pari perdu, ou pardi! Pourri!

Car personne n'y remettra en cause la mondialisation.

Sur un « Titanic » de 7 milliards de passagers, la cabine de pilotage ne peut accueillir qu'une dizaine de décideurs du naufrage.

 

En relisant quelques-uns de mes anciens messages, je suis surpris que dans le livre il ne soit jamais fait mention du Groupe Bilderberg et des illuminatis (et juste 1 fois ou 2 de Davos) ! En aurait-il gardé sous le coude pour écrire une suite ou aurait-il subi des menaces ?

Bruno

Repost 0
Published by druille - dans fin du monde
commenter cet article
10 mai 2015 7 10 /05 /mai /2015 16:51

Merci à la bibliothèque de Cabanis à Toulouse qui a déployé ce mois de mai 2015 une exposition avec le thème « 50 nuances de vert ».

J'y ai trouvé un livre extraordinaire qui me correspond tellement que je viens le citer après en avoir lu seulement quelques pages.

Il s'agit de « Comment la mondialisation a tué l'écologie » par Aurélien Bernier en 2012.

Il commence en m'apprenant la conférence de Cocoyoc en octobre 1974 au Mexique.

Il écrit en 4° de couverture: « ...Il est grand temps de faire tomber les masques et de raconter en détail l’histoire politique, totalement méconnue, qui révèle la supercherie d’une prétendue conversion à l’écologie des grands de notre monde. »

Et page 30, dans l'introduction si riche qu'elle donne toutes les clés et que je n'en reproduit qu'une, il révèle : « ...Pourquoi le Club de Rome est-il soutenu par la puissance famille de banquiers, les Rockefeller, pour produire dès 1972, un rapport sur l'écologie ?.... »

À la fin du livre, il reproduit la traduction de la déclaration de Cocoyoc dont j'ai donné le lien ci-dessus. Je tiens à en extraire deux phrases: « Une croissance qui bénéficie seulement à la minorité la plus riche et maintien ou accroît les disparités entre et au sein des pays n’est pas du développement. C’est de l’exploitation. »

Depuis 2012 et la sortie de ce livre, nous avons eu de très nombreuses élections tant en France qu'en Europe et dans le monde. Quel parti politique candidat lors de ces différentes élections a pris position en s'appuyant sur cette déclaration de cette conférence de Cocoyoc ?

Aucun ?

Le pouvoir des Rockefeller et consorts est le plus fort !

Tout parti politique un tant soit peu organisé dépend tellement de l'argent qu'il est pieds et poings liés. Et même le peuple, la masse des peuples de la planète, est bernée par les tout-puissants. Les nouveaux réseaux sociaux qui auraient pu servir cette cause planétaire de survie de l'humanité, ces mirifiques réseaux sociaux ne véhiculent que du buzzz et de l'audimat qui se transforment en publicité et en argent.

Les peuples sont zombifiés par ces réseaux avilissants, ils n'ont plus d'autre avenir que la mort.

Même Aurélien Bernier et ses amis me semblent impuissants à renverser le système.

D'ailleurs dans le livre, que je viens à peine de commencer, j'ai cherché en vain dans la table des matières des traces de la décadence qui entoure les puissants, je pense au Q, à la drogue, aux guerres et dans une moindre mesure les religions.

Pour arriver à changer quelque chose, il faudrait tout-à-la fois combattre et changer ces quatre composés sataniques => mission impossible.

GAIA lucide et éclairée au moment de rendre l'âme ?

Bruno

Repost 0
Published by druille - dans Lectures
commenter cet article
9 mai 2015 6 09 /05 /mai /2015 19:42

Ces revues sont magnifiques.

Mais je tiens à communiquer mon ressenti, au delà de tout ce qu'ils défendent.

Je perçois une extrême lassitude dans le peuple Français, et même maintenant de l'indifférence vis-à-vis du risque climatique.

J'éprouve moi aussi ce découragement.

Pourquoi ? Quelles sont les évolutions de la société qui créent cette dérive ?

D'abord l'explosion des médias électroniques. Les jeunes, et les moins jeunes sont accaparés par les nouvelles technologies de communication et se retrouvent piégés par la société mercantile, la publicité et l'audimat.

Et là, il se prépare à mon sens un grand BOOM. Les réseaux sociaux ne maîtrisent plus rien, alors toute cette masse d'informations révèle des abus insoupçonnés (ou bien cachés) jusqu'alors. L'ensemble de la planète qui est connecté se rend compte de l'inutilité du combat qu'ils préconisent puisque une petite poignée de scélérats profite sans vergogne de tous les bienfaits de la planète au détriment de tous les autres. Comme il n'est rien lancé pour inverser cette situation, à quoi bon s'activer à la maintenir telle quelle ? À plusieurs niveaux de réflexion et de responsabilité, le « après moi le déluge » s'instaure. C'est bien le Bhoutan qui a transformé son indice de référence BNB en PIB !

Ainsi, toutes les bonnes volontés depuis 10 ans, voire 20, s'épuisent et finissent par se dire « à mon tour de profiter, surtout tant qu'il est temps ».

Je reconnais mon défaitisme, mais avouez qu'il est bien alimenté par les conjonctures économiques et toutes les dénonciations et révélations frauduleuses du monde financier qui pilote absolument tout.

Je serais très curieux qu'ils développent un numéro Vraiment Durable sur la durabilité de la foi. Car je pressens une orientation spirituelle qui annoncerait la fin des temps et canaliserait l'inutilité de se battre contre le dérèglement climatique et le choix d'en profiter à fond jusqu'au bout.

Cette enquête sur les religions pourrait-elle démontrer qu'une seule d'entre-elles ne serait pas sous la coupe de l'argent ? Ne verriez-vous pas Satan derrière toute cette infâme finance mondiale ?

Je durcis le coté négatif, en prolongeant ce texte préparé il y a quelques mois.

J'avais lu le N°1 en 2012 et oublié de lire les suivants. Une situation particulière (concours TSPDD) m'a incité à reconsulter ce « VraimentDurable ». J'ai alors cherché le dernier numéro et trouvé ce N°5/6 d'hiver2014-printemps2015.

Tiens, il est codifié 5/6, cela voudrait-il dire qu'il y en aurait un autre en 2015 et puis plus rien ?

La future COP21 de décembre 2015 ferait-elle barrage ? Je veux bien le croire.

À la lecture de ce N°5, génial sur la biodiversité, je comprends pourquoi je n'avais pas poursuivi ma première lecture du N° 1. Le comité de rédaction est composé de sommités, de telles personnes qui côtoient forcément tant de PDG que je leur refuse toute crédibilité. Dites-moi qu'elle est l'empreinte carbone du PDG de CDC climat, du coprésident de l'observatoire géopolitique de la durabilité, du directeur général d'Opinion way, du président du Comité21, d'un directeur de recherche à Sciences Po ou au CNRS, du directeur général du WWF France, etc ?

Dites-moi qu'aucune de ces personnes ne possède ni tablette ni Iphone6 et encore moins de voiture surpuissante, et ne voyage pas aux quatre coins de la planète ?

Leur « rang » et leur réussite professionnelle et sociale les classe d'office dans le clan des puissants, riches, pollueurs, parfaitement intégrés au système financier mondial qui spécule sur le développement durable sans vergogne avec la seule idéologie financière.

Ces personnes composant le comité de rédaction sont de supers écrivains et penseurs. Mais vis-à-vis du développement durable, je les comparerais à des Borgia quant ils devraient plutôt ressembler à l'Abbé Pierre.

Alors je lis ce livre avec un très mauvais arrière goût de manipulation !

VRAIMENT DURABLE ?

Bruno

Repost 0
Published by druille - dans Lectures
commenter cet article

Articles Récents

  • Alléluia, Monsieur le Ministre de la Transition Écologique et Solitaire
    Je réagis à la lecture de l'article de CNews [Le pari d'une France plus verte] qui analyse le discours et les ambitions du programme « Plan Climat » de Nicolas Hulot. « L'écologie à tous les étages...des logements mieux isolés et moins énergivores… des...
  • Éviter, Réduire, Compenser
    Magnifique théorie. Résiste t-elle à une analyse sur sa possible application dans un conflit armé ? (Afghanistan, Syrie...) voire à un futur conflit mondial. Et sur la gestion de l’événementiel politique ? Et sur le gaspillage éhonté des loisirs de la...
  • La TRANSITION !!!
    Le tourisme durable en France prévoit d'exploser ses compteurs. Info du directeur du SDES lors de la présentation de la conférence-débat sur ce thème : objectif 2020 100 millions de touristes en France ! (on est à 85). Je n'ai pas la même définition de...
  • paradis fiscal, joli, joli, joli...tu plais à ton président, tu plais à ton économie….
    Je reçois au travail l’information de : « Evasion et fraudes fiscales, les intentions ne suffisent pas : Lettre au Ministre de l’Economie (La Plateforme paradis fiscaux et judiciaire, composée de 19 organisations de la société civile, associations et...
  • ODDyssée vers 2030, ce serait bien que ce ne soit pas un simple remake ou un plagiat de ''2001 odyssée de l'espace''
    Je m’étais lancé dans la gestion d’un espace SCOOPIT (veille décroissance il y a juste 6 ans aujourd'hui 22 juin 2017), une idée de ‘curation’ et de tri des informations du web bien mieux que Twitter ou Facebook. Ce travail présentait davantage de nouveautés...
  • Le Figaro manque cruellement de bon sens !
    Mercredi 21 juin 2017, dans le journal Le Figaro, page 11 « Vagues de chaleur mortelles en 2100 », « ''notre attitude vis-à-vis de l'environnement a été si imprudente que nous sommes à court de bon choix pour le futur'' prévient Camilo Mora, professeur...
  • Le chiffre 3 à l’honneur dans le journal les échos du lundi 12 juin
    LES ARTICLES LES PLUS LUS SUR LESECHOS.FR : 1. Le patron d’Alibaba plus riche de 3 milliards de dollars en une nuit. Afrique de l’Ouest : 3 millions de personnes en urgence alimentaire Mais d’autres articles sont aussi très alarmants : « Sur le climat...
  • l'environnement dans le monde ? Le dernier des soucis….
    OMD puis ODD, COP21, tout cela faisant suite au protocole de Kyoto et bien d'autres réunions mondiales, permet de constater que l'environnement est bien devenu une préoccupation majeure dans le monde. Hé bien, prise de conscience que c'est foutu et donc...
  • la future réforme du travail voulue par Macron l'ami des patrons
    La réforme du travail par la seule instauration de la zizanie au sein des entreprises ! Cnews nous informe :« représentants syndicaux, délégués du personnel, comité d'entreprise….le gouvernement juge les instances représentatives trop nombreuses. Muriel...
  • sale temps pour les hommes
    Ce soir, sur France5, « sale temps pour la planète ». Mais aujourd'hui, dans Cnews, « un séisme diplomatique inattendu au Moyen-Orient ». Inattendu !! me fait bien rire. Pourquoi croyez-vous que l'Inde a commandé 36 rafales, (que l'Egypte en a déjà 24...