Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de druille QSE
  • Le blog de druille QSE
  • : Modification de la description le 17 mars 2016: Décroissance environnementale et lutte anti-tabac, au départ QSE, avec depuis peu devoir de réserve et donc blog en sommeil.
  • Contact

Texte Libre

Diplôme en 2013 Ingénieur de la dépollution, INSA de Toulouse. Fin mars 2016 fonctionnaire affecté au CGDD du MEEM.

 

Recherche

Texte Libre

Pauvre Overblog, comme je ne suis pas "premium", lors de la bascule sur la nouvelle interface, les commentaires ont disparus. Et j'ai dû revalider dans la gestion l'affichage des albums photos et des archives.

10 juillet 2017 1 10 /07 /juillet /2017 20:00

Je réagis à la lecture de l'article de CNews [Le pari d'une France plus verte] qui analyse le discours et les ambitions du programme « Plan Climat » de Nicolas Hulot. « L'écologie à tous les étages...des logements mieux isolés et moins énergivores… des transports plus propres et accessibles à tous...une alimentation plus saine et respectueuse de la Terre ».

 

C'est très bien, même si cela me paraît irréalisable avec le maintien du contexte économique mondial et la continuité de la main mise de la finance mondiale sur l'économie.
Comment réussir un programme pour les pauvres en conservant celui des multimilliardaires qui visent d’augmenter leurs fortunes d'au moins 10 % par an ?

Où se situent les actions dans ce programme en faveur du volet « solidaire » de l'intitulé du ministère ?

« Réduire de 50 % la part du nucléaire avant 2025 » me semble aussi peu crédible que rêver à l'application des conclusions de la conférence de Cocoyoc.

Valider un plan climat dans l'esprit nouveau des ODD (mais pas si nouveau puisque ces ODD font suite aux OMD) me paraît émérite, ambitieux, et profondément respectable. Mais, en lousdé, laisser les multimilliardaires de la haute finance en retirer les pleins profits s'avère totalement contradictoire.

 

Je soutien mon ministre Nicolas Hulot en comprenant qu'il engage ce programme fort dans l'idée d'obtenir un minimum. Par exemple si on ne réduit le nucléaire que jusqu'à 55 % dans 8 ans, ce sera déjà honorable.

 

Mais mon pessimisme reste prépondérant, surtout que les ambitions écologiques du président Macron témoignent plutôt d'un calcul électoral.

C'est vraiment très dur, surtout que le problème des dérèglements climatiques concerne toute la planète et impose une implication complète des principaux pollueurs mondiaux (résultat négatif du G20 à Hambourg ! Article de actu-environnement).

Cher Nicolas Hulot, je te souhaite les réussites les plus éclatantes possibles et des preuves par Gaïa dignes de Saint Thomas.

Bruno

Repost 0
6 juillet 2017 4 06 /07 /juillet /2017 19:50

Magnifique théorie. Résiste t-elle à une analyse sur sa possible application dans un conflit armé ? (Afghanistan, Syrie...) voire à un futur conflit mondial. Et sur la gestion de l’événementiel politique ? Et sur le gaspillage éhonté des loisirs de la haute finance (Casinos, Macao, Las Vegas, Monaco, Genève….) ?

 

Humpffff, c’est du gros PIPO. Dans le document qui traite de cette doctrine ERC (Éviter, Réduire, Compenser), il n’est même pas question de l’ACV (analyse du cycle de vie). Comment envisager une compensation sur une donnée mal calculée de base ?

Le G20 de demain pourra aborder le problème de la dégradation environnementale mondiale, il conclura G20 (j’ai vain !).

Je suis moi-même loin d’être parfait. J’ai des loisirs sportifs, je suis équipé de téléphones portables, tablette, ordinateur…. Mais quitte à faire du nombrilisme, il faut le placer dans le contexte économique mondial (je ne suis pas seul sur terre à polluer). Et là, servons-nous des génies qui nous ont précédé, comme par exemple Monsieur PARETO.

Il y a un problème ? Quelles en sont les causes ? Classons-les de la plus significative à la moins importante (théorie de pareto des 80/20 : 80 % des effets sont produits par 20 % des causes)

Le climat se dérègle, le monde est pollué !

La vie sur terre va devenir invivable !

La faute à qui ou à quoi ?

80 % à la croissance et aux appétits des 20 % de multimilliardaires. Ils veulent aller toujours plus vite, plus loin, plus haut, plus fort, avec plus de profits, de bonheur, de confort….

Et comme les ressources de Gaïa ne sont pas illimitées, les profits pharaoniques de quelques-uns se font au détriment de tous les autres, et l'on en arrive à vivre mondialement à crédit (jour du dépassement). Pffff, Éviter, Réduire, Compenser, ... sur ce constat … on fait quoi ???

Éviter, réduire ou compenser le Fléau envahissant des déchets abandonnés ? On pourrait lister sans fin toutes les conneries de notre économie actuelle, rien n'y changera vraiment !

La preuve, l'environnement est toujours en crise alors qu'il se déroule énormément de réunions comme les 3e Assises de l’économie circulaire ou Le Pacte mondial pour l’environnement. Mais aussi, sachez que depuis 2009, l'IFORE forme des cadres supérieurs au développement durable. PFFFF, ils en font quoi de cette formation depuis 2010 ???

 

Éviter, Réduire, Compenser ? À quoi bon quand dans la balance il y a « Macron - Histoire d'une Haute Trahison - Les preuves accablantes ».

Bruno

Repost 0
3 juillet 2017 1 03 /07 /juillet /2017 07:34

Le tourisme durable en France prévoit d'exploser ses compteurs. Info du directeur du SDES lors de la présentation de la conférence-débat sur ce thème : objectif 2020 100 millions de touristes en France ! (on est à 85). Je n'ai pas la même définition de ce que devrait être la transition écologique et solidaire ! (sur le site du ministère, vous pouvez lire 2 dossiers.)

 

L'encart de présentation du second dossier, « Analyse d'un concept », m'attriste profondément [Le ministère de la transition écologique et solidaire institutionnalise la notion de transition, qui prend depuis quelques années une place croissante dans la réflexion et l’action pour une société plus durable. Qu’elle soit écologique, énergétique, sociale, solidaire, économique, démocratique, numérique ou encore managériale, la transition se caractérise par une transformation profonde des systèmes. Une pluralité d’acteurs se revendique du concept de transition : la recherche s’attelle à en identifier les ressorts, les institutions souhaitent en dessiner les orientations et la société civile s’engage et l’aiguillonne à travers des expérimentations innovantes.].

 

expérimentations innovantes, transition numérique...L'actualité est comique. La transition passerait par le piratage informatique. L'ADEME publie début juin un superbe dossier : Face cachée du numérique (La). ET PAFFF !! un second piratage mondial. L'ADEME indique dans son guide « Comment utiliser le numérique en gardant le contrôle » et plus loin « prévision 2020, 50 milliards d'objets connectés ».

L'évolution est exponentielle, elle suit celle du pouvoir de la finance (Médiapart analyse la liste les 500 plus riches de France établie par Challenges).

Regardez ne serait-ce que les informations des événements sportifs. Qu'y voyez-vous de plus marquant sinon le pognon bien plus puissant que les exploits.

La transition existe. Elle consiste au fait qu'on sait parfaitement aujourd'hui ce que nos activités impliquent dans les dérèglements climatiques. Cette transition ne deviendra jamais concrète, elle restera intellectuelle, car elle n'existe qu'avec les soutiens financiers et donc elle ne « sciera jamais la branche sur laquelle elle est assise » (OXFAM, articles COP21), (je ne trouve pas le bilan financier de cette manifestation et comment les investissements privés se seraient transformés en 'royalties' ; c'est normal c'est top secret)

 

L'autre transition que les français ont voulue s'appelle intelligence financière, et donc ce n'est pas de l'intelligence bienveillante ou de l'intelligence « durable ». Elle s'adapte au jour le jour, au gré des intérêts. Par exemple pour les intérêts de l'action politique court terme, la France pourrait recevoir lors des festivités du 14 juillet le président américain, un très bon milliardaire bien pensant de la finance mondiale ! Cela semble acté mais jusqu'au 13 juillet, des événements pourraient interférer.

Cette transition acte aussi la « politique spectacle » avant la politique efficace. Aucun élu, même celui de la plus petite commune de France, n'ignore la rémunération de sa fonction élective. Alors le toujours plus pour eux reste de mise, et vive le buzzz pour les plus manipulateurs. Les jeunes électeurs ont voulu une politique « série télévisée » à rebondissements, ils vont être exhaussés. Notre président est un champion du star système financier. Dès aujourd'hui, « il se la pète » devant le parlement ! Surtout, ne ratez aucun épisode cet été !

Une autre transition dramatique est possible : LA GUERRE !

Bruno

Repost 0
27 juin 2017 2 27 /06 /juin /2017 08:16

Je reçois au travail l’information de : « Evasion et fraudes fiscales, les intentions ne suffisent pas : Lettre au Ministre de l’Economie  (La Plateforme paradis fiscaux et judiciaire, composée de 19 organisations de la société civile, associations et syndicats, dont la CGT, s’est adressée le 29 mai dernier au nouveau Ministre de l’Economie, Bruno Le Maire.) »

Et avec cette actualité, il y a les pesticides (couac entre ministres) et le nucléaire (EPR fiasco monumental).

Couac ?? Quoi, quoi…. Rien de bien nouveau en ce monde que certains disent renouvelé politiquement. L'argent et son pouvoir sont toujours à la manœuvre. Le vrai changement, ce sera quand la plateforme paradis fiscaux et judiciaire deviendra inutile !

Des sujets à débattre, il y en a tous les jours. Tiens au ministère, il va y avoir une conférence débat sur le tourisme durable (un des titres en débat : La dimension internationale du tourisme durable). Pour moi, ''tourisme durable'' c'est un peu un sophisme, un peu un oxymore, et totalement une activité polluante et destructrice de la planète. Et dire que « 2017 est l’Année internationale du tourisme durable pour le développement » ! PFFF, tout simplement un moyen pour les riches de conserver leur confort et mode de vie, de se vautrer dans l'ignominie égoïste du profit sur le dos d'autrui.

Est-ce que le tourisme durable occidental supporte la comparaison avec la pyramide de Maslow appliquée aux millions de pauvres dans le monde ? Est-ce que l'ODD1 n'interdit pas purement et simplement le loisir « tourisme » ? Si on privait tous les touristes d'alimentation et de soins médicaux pour qu'ils restent en bonne santé, seraient-ils encore demandeurs de tourisme ??

Bruno

Repost 0
22 juin 2017 4 22 /06 /juin /2017 23:50

Je m’étais lancé dans la gestion d’un espace SCOOPIT (veille décroissance il y a juste 6 ans aujourd'hui 22 juin 2017), une idée de ‘curation’ et de tri des informations du web bien mieux que Twitter ou Facebook. Ce travail présentait davantage de nouveautés optimistes que de connaissances empiriques et catastrophiques. Alors en souvenir, je publie à nouveau un message positif.

Je reçois au travail l’information de cette nouvelle newsletter sur la vie des ODD. Elle s’intitule ODDyssée, merveilleuse métaphore de ce que l’homme doit accomplir.

Mais cela me rappelle aussi pourquoi j’avais arrêté mon scoopit en 2012 !

La politique de Sarkozy de l’époque, et les grandes manœuvres électives de l’UMPS me déprimaient au plus haut point.

Que s’est-il passé de bien en cinq ans pour la planète ?

- Beaucoup de bla-bla, de réunions mondiales aux quatre coins du globe avec compensation carbone pipo, beaucoup de tricheries dans les chiffres et camouflage des profits des multimilliardaires au détriment des pauvres.

- Le BNB du Bhoutan est abandonné au profit du PIB (Le Bhoutan enterre le bonheur national brut).

- J'ai appris l'existence de la conférence de COCOYOC.

C'est malheureux à dire, mais chaque bonne nouvelle au premier degré me semble « pinuts » quand je l'analyse au second degré (par exemple en appliquant à toute chose l'ACV). Par exemple dans la 2° lettre, l'actualité internationale cite pour l'ODD14 10000 personnes réunies en conférence => quelle pollution produite pour rassembler tant de monde en un seul lieu ? Et à coup sûr quel résultat financier pour la ville hôte ? (hôtels, restaurants, prostituées……). Tant que l'économie financière pilotera les mains libres (les mains sales, aussi !), les solutions énoncées ne seront jamais à la hauteur des enjeux.

En exemple de l'accord de Paris dénoncé aux USA moins d'un an après sa confirmation, et très loin d'être appliqué scrupuleusement et honnêtement par les pays occidentaux, je donne maximum 5 ans aux ODD pour faire de la figuration avant de sombrer face aux risques de conflits mondiaux.

Quelle belle exemplarité que la France dont on apprend que les 577 députés coûtent 336000€ chacun par an à la nation ! (coût moyen annuel cité par CNEWS qui dit se référer à l'Institut Montaigne; détails sur le site de médiapart).

HUMMM ?! ODD2 : Éliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir l’agriculture durable (10 % du coût des députés font 19 millions d'€ et aiderait un peu à diminuer la Famine en Afrique, mais pourrait pénaliser le CAC40) !

Bruno

Repost 0
22 juin 2017 4 22 /06 /juin /2017 07:18

Mercredi 21 juin 2017, dans le journal Le Figaro, page 11 « Vagues de chaleur mortelles en 2100 », « ''notre attitude vis-à-vis de l'environnement a été si imprudente que nous sommes à court de bon choix pour le futur'' prévient Camilo Mora, professeur associé à l'université de Hawaï et principal auteur d'une meta-analyse, publiée dans Nature Climate Change».

La lecture de cet article catastrophique devrait imposer une implication illimitée et totale vers la défense de l'environnement.
Que nenni au Figaro, pleines pages 15 et 16 : «
Les puissances aériennes préparent la guerre du futur. ». L'intérêt du Figaro n'est que de vendre au maximum ses exemplaires aujourd'hui et demain, au mieux tout au long de 2017. Mais pour 2018, il s'en fout, alors 2100 !!

Tous ses dirigeants savent qu'à 3 mois près, le monde peut subir le déclenchement d'une guerre mondiale. Alors, à quoi bon s'occuper d'environnement pour dans 100 ans, et même pour 2050 !

Ainsi, le Figaro continue avec tous ses copains à polluer « à qui mieux-mieux », au même titre que toutes les sociétés et multinationales qui profitent de l'économie actuelle et de l'argent roi qui procure aux riches l'impunité et la possibilité de « chier » sur l'environnement et de s'exclure de ses nuisances (canicules actuelles) en polluant à outrance (climatisations à fond, 50 douches par jour, boissons rafraîchissantes, air filtré et purifié….).

 

Les pauvres quant à eux n'attendront pas 2100 pour mourir en masse. Mais dès aujourd'hui ils souffrent du dérèglement climatique et prient Dieu pour abréger leurs misères et pour l'avènement d'une solution radicale, expéditive, punitive et définitive.

 

2 autres articles dans le Figaro et l'édition du même jour accréditent la position « je m'en foutiste » du journal :

page 7 « dangereuses frictions dans le ciel Syrien » et page 19 « successeur du Concorde » qui volerait (P.S., au sens propre mais aussi au sens figuré) en 2013 à 2,2 Mach, pour relier New-York à Londres en 3H15 avec une cinquantaine de passagers qui paieraient 2500$ la place.

 

Quelle tristesse pour moi de prendre 3 jours de vacances et de tomber à l'hôtel sur des journaux aussi néfastes.

Bruno

Repost 0
16 juin 2017 5 16 /06 /juin /2017 23:03

LES ARTICLES LES PLUS LUS SUR LESECHOS.FR : 1. Le patron d’Alibaba plus riche de 3 milliards de dollars en une nuit.

Afrique de l’Ouest : 3 millions de personnes en urgence alimentaire

Mais d’autres articles sont aussi très alarmants : « Sur le climat comme sur le libre-échange, Donald Trump offre à la Chine une opportunité sans précédent de s’afficher comme un leader mondial responsable. Mais Pékin ne veut pas trop s’engager dans cette voie et privilégie ses intérêts régionaux plutôt que l’ordre international. »

« Le trafic aérien mondial va encore tripler d’ici à 2036. »

C’est ‘on ne peut plus clair’ !

Les grands dirigeants de ce monde ont tous compris que la planète était foutue à court terme et aucun d’eux ne veut prendre la place du couillon qui se priverait de bonheur et de facilité de vivre pour en laisser davantage aux voisins. L’autarcie va devenir la grande règle, avant l’ultime guerre quand les actions des uns pollueront trop les environnements des autres (eau, air ou espace).

 

À lire le fascicule « Chiffres clés du climat, France et Monde » du CGDD, je constate que de nombreuses actions existent mais ne font pas le poids devant les craintes, interrogations et constatations. Il n’y a pas vraiment de conclusion, optimiste, pessimiste ou extrêmement alarmiste car ce document est réalisé par des statisticiens de l’Insee en postes au SOeS. Ils se bornent à étudier les chiffres et mettre en valeur les résultats.

 

Enfin, je viens de tomber sur un super article sur le site E-RSE : « Pourquoi il vaut mieux être pessimiste à propos du changement climatique ? ». Même si cet article date de janvier 2017, et même s’ils se prennent un peu à leur propre piège dans leur conclusion, j’estime qu’il faut le diffuser au maximum. Je regrette une chose : qu’ils n’aient pas envisagé comme moi le dilemme optimisme/pessimisme du multimilliardaire qui peut choisir l’optimisme court terme en parfaite connaissance du pessimisme long terme.

 

Humm, mon pessimisme a des circonstances atténuantes : je travaille au CGDD et je suis inondé de documentation environnementale. Même si tous ces dossiers et documents affichent un fort optimisme, ils exposent de manière cruciale tous les problèmes (quelques exemples : « Indes, la planète menacée » ; diagonal ; rapport WWF « méditerranée : la croissance bleue face au défi du bon état écologique » ; « le courrier de l'environnement de l'INRA »). Et il y a des conférences presque tous les jours (un petit bout de programme du CGEDD). Et les centaines de personnes que je croise chaque jour (immeuble de 32 étages avec 72 bureaux par étage et une bonne moyenne de 2 employés par bureau) ne semblent pas angoissés par la situation (comme moi !! puisque je ne crie pas « à la fin du monde » comme un forcené) mais ? Va savoir ! Combien sont peut-être dans mon cas.

Bruno

Repost 0
13 juin 2017 2 13 /06 /juin /2017 07:09

OMD puis ODD, COP21, tout cela faisant suite au protocole de Kyoto et bien d'autres réunions mondiales, permet de constater que l'environnement est bien devenu une préoccupation majeure dans le monde.

Hé bien, prise de conscience que c'est foutu et donc changement d'attitude de certains !

Cnews jeudi dernierLe Brexit : Theresa May prévient qu'en cas d'accord désavantageux pour la Grande Bretagne, elle sortirait sans négocier avec l'UE. ». Ben voyons ! C'est le même discours que celui de trump-fou !

Tous veulent vivre à leur avantage = dans les meilleures conditions possibles...par rapport aux autres….

L'environnement ? plus rien à foutre, du moins pour les USA et la Grande Bretagne, pays pas vraiment concernés (pollueurs mais pas payeurs) par les effets des dérèglements climatiques comme le seront les futurs peuples noyés par la montée des eaux (selon l'ONU, 250 millions d'exilés climatiques en 2050).

Heu, la pollution mondiale des océans ou de l'atmosphère ? Peu leur importe si c'est à leur avantage mondial. Comme notre président, ces gens au pouvoir dans ces économies rêvent du rétablissement de l'esclavage et ils s'occupent de l'instaurer financièrement parce qu'ils ne peuvent pas « s'asseoir » sur les droits de l'homme (cocorico, invention française).

Pour l'environnement et la lutte contre ses dérèglements, le cynisme est aussi de mise : que ceux qui se sentent gênés s'en occupent => c'est ni plus ni moins pour avant 2030 une déclaration de guerre mondiale.

Gaïa doit se débrouiller toute seule contre le virus humain et les microbes 'sidaïques' qui pullulent à sa surface. Je la verrais bien se vautrer dans la boue comme le fait un éléphant pour éliminer ses parasites.

Gaïa, on sait que tu es vivante (plan séisme). Montre nous que tu as du caractère et des envies de purification. Je te suggère une partie de « chamboule-tout » avec les plaques tectoniques et un remodelage complet de la surface de la terre. Certains humains ont assez d'imagination pour se voir coloniser le cosmos en t'abandonnant, détruite par leur propre folie mégalomaniaque. Prends les de vitesse et fusionne tous leurs projets dans ton magma réunificateur.

Je ne vivrai pas centenaire car nous sommes tous foutus avant 2050.

Bruno

Repost 0
10 juin 2017 6 10 /06 /juin /2017 12:03

La réforme du travail par la seule instauration de la zizanie au sein des entreprises !

Cnews nous informe :« représentants syndicaux, délégués du personnel, comité d'entreprise….le gouvernement juge les instances représentatives trop nombreuses. Muriel Pénicaud a ainsi estimé qu'elles ''ne profitaient à personne''. ». Les enfoirés ! S'ils fusionnent ces 3 instances de représentation des salariés, ils vont instaurer la concurrence entre-elles et donc la zizanie (la guerre de l'élection et la recherche des suffrages). Et puis ensuite, une seule personne avec tout ce pouvoir de représentativité risque vite d'être « achetée » par le patronat.

Puisque la ministre (aux ordres de Macron ) estime que la diversité et la multiplicité ne profitaient à personne, je lui demande d'abord de tester autour d'elle. Au lieu que les ministres aient chacun un chauffeur, un garde du corps, un cuisinier, un coiffeur (un cireur de pompes!)…, je propose qu'un seul fonctionnaire remplisse toutes ces fonctions (un peu comme un esclave corvéable à volonté). La ministre et le président se rendront vite compte de leurs conneries et que le partage des tâches profite à tout le monde.

J'ai comme l'impression que l'esprit libéral de Macron révèle son rêve de rétablir l'esclavage. En fait, pour supprimer totalement les chômeurs et les demandeurs d'emplois, il suffit de restaurer l'esclavage : il n'y aura plus aucun demandeur et ceux qui seront sous le joug des patrons et des grands possédants auront un travail à vie (ironie, la réforme du travail envisagée ne semble pas s'occuper des salaires et des conditions de travail).

Avec de telles idées, comment peut-on nous leurrer sur l'environnement ? La SEDD (Semaine Européenne du Développement Durable) vient de s'achever, elle s'inscrivait dans la thématique des ODD dont le principal objectif est l'éradication de la pauvreté pour 2030. Macron ne décidera pas du tout ce qu'il faudrait faire pour respecter l'accord de la COP21, il organisera ce qui sera le mieux pour les riches et avec le pouvoir de l'argent, il enfumera toute la communication et les données sur le climat. Je parie que pour fêter sa première année d'installation à l'Elysée, il se pavanera en 2018 au festival de cannes.

À moins que les français ne soit moins dupes qu'en début d'année et qu'ils ne signent pas le « chèque en blanc » de l'élection présidentielle lors du renouvellement des députés. Mouais...au vu de tous les candidats en marche, je crois que le 'combinateur' Macron a bien calculé son coup.

Après la réforme du travail, il y aura celle des impôts (les pauvres n'auront plus aucun impôt à payer, même pas la TVA de leurs emplettes, car ils seront redevenus esclaves et n'auront plus le droit d'acheter quoi que ce soit, juste la 'liberté' de suer sang et eau pour leur 'propriétaire'). La justice sera aussi réformée et augmentée pour maximiser son contrôle sur toute l'économie, et aussi enfumer le peuple pour obtenir en lousdé une main mise sur le droit des travailleurs pire que certaines des pratiques de quelques pays du golfe (OIT esclavage moderne, L'estimation mondiale de l'esclavage moderne de 2017, Luxorion et HRW en parlent depuis si longtemps). Hummm, c'est en Suisse qu'il y a à Davos le rassemblement des multimilliardaires du monde entier, alors je n'ai pas confiance en l'OIT.

Bref, achetez vite des actions en bourse car elle va flamber tout cet été, pour sombrer en fin d'année et plumer définitivement les doux rêveurs.

Le monde ne se partage pas, on est milliardaire ou au service des milliardaires.

Bruno

Repost 0
6 juin 2017 2 06 /06 /juin /2017 19:56

Ce soir, sur France5, « sale temps pour la planète ».

Mais aujourd'hui, dans Cnews, « un séisme diplomatique inattendu au Moyen-Orient ».

Inattendu !! me fait bien rire. Pourquoi croyez-vous que l'Inde a commandé 36 rafales, (que l'Egypte en a déjà 24 ), et que la première livraison pour l'Inde est prévue pour 2019, si ce n'est pour se préparer à la guerre ??

Le début du chaos est pour très bientôt. Je pense que Trump n'aura même pas le temps officiellement de sortir de l'accord de Paris. Car la guerre se déclenchera en partie à cause des dérèglements climatiques, de ses coûts engendrés sur les économies mondiales et sur la géopolitique.

Chaque petit attentat de terroriste génère tellement de mouvements et d'agitations qu'il impacte fortement le climat et annule des années d'actions pour diminuer notre empreinte écologique. Que valent les efforts de la France sur sa production d'énergies renouvelables (chiffres clés de février 2017) quand dans le même temps elle contribue à l'escalade guerrière vers l'apocalypse ?

Les déséquilibres climatiques et écologiques sont trop puissants pour qu'une poignée d'hommes responsables s'opposent à une nuée de pdg proches de la retraite et qui veulent se dorer la pilule pour leurs derniers jours. Je suis tellement pessimiste que moi aussi (pas pdg mais smicard) je me prends à penser que j'en profiterai bien tant qu'il est encore temps. Le NIMBY de « après moi le déluge » va se répandre pire que le sida. Vous n'avez qu'à estimer l'impact climatique des loisirs occidentaux que vous montrent tous les récents films d'actions (voyages, conflits, pouvoirs, sexe, luxe, élitisme…) pour comprendre que machine arrière est impossible. Et si vous rajoutez à cela les projets de déploiements exponentiels des objets connectés, vous admettrez « sale temps pour les hommes » comme caricature de « sale temps pour la planète ». Car l'enjeu sur les terres rares va accélérer les conflits économiques et le risque de guerre généralisé.

Je me demande s'il est bien utile de faire la promotion de la conscience de BIOSPHERE ?

Bruno

Repost 0

Articles Récents

  • Alléluia, Monsieur le Ministre de la Transition Écologique et Solitaire
    Je réagis à la lecture de l'article de CNews [Le pari d'une France plus verte] qui analyse le discours et les ambitions du programme « Plan Climat » de Nicolas Hulot. « L'écologie à tous les étages...des logements mieux isolés et moins énergivores… des...
  • Éviter, Réduire, Compenser
    Magnifique théorie. Résiste t-elle à une analyse sur sa possible application dans un conflit armé ? (Afghanistan, Syrie...) voire à un futur conflit mondial. Et sur la gestion de l’événementiel politique ? Et sur le gaspillage éhonté des loisirs de la...
  • La TRANSITION !!!
    Le tourisme durable en France prévoit d'exploser ses compteurs. Info du directeur du SDES lors de la présentation de la conférence-débat sur ce thème : objectif 2020 100 millions de touristes en France ! (on est à 85). Je n'ai pas la même définition de...
  • paradis fiscal, joli, joli, joli...tu plais à ton président, tu plais à ton économie….
    Je reçois au travail l’information de : « Evasion et fraudes fiscales, les intentions ne suffisent pas : Lettre au Ministre de l’Economie (La Plateforme paradis fiscaux et judiciaire, composée de 19 organisations de la société civile, associations et...
  • ODDyssée vers 2030, ce serait bien que ce ne soit pas un simple remake ou un plagiat de ''2001 odyssée de l'espace''
    Je m’étais lancé dans la gestion d’un espace SCOOPIT (veille décroissance il y a juste 6 ans aujourd'hui 22 juin 2017), une idée de ‘curation’ et de tri des informations du web bien mieux que Twitter ou Facebook. Ce travail présentait davantage de nouveautés...
  • Le Figaro manque cruellement de bon sens !
    Mercredi 21 juin 2017, dans le journal Le Figaro, page 11 « Vagues de chaleur mortelles en 2100 », « ''notre attitude vis-à-vis de l'environnement a été si imprudente que nous sommes à court de bon choix pour le futur'' prévient Camilo Mora, professeur...
  • Le chiffre 3 à l’honneur dans le journal les échos du lundi 12 juin
    LES ARTICLES LES PLUS LUS SUR LESECHOS.FR : 1. Le patron d’Alibaba plus riche de 3 milliards de dollars en une nuit. Afrique de l’Ouest : 3 millions de personnes en urgence alimentaire Mais d’autres articles sont aussi très alarmants : « Sur le climat...
  • l'environnement dans le monde ? Le dernier des soucis….
    OMD puis ODD, COP21, tout cela faisant suite au protocole de Kyoto et bien d'autres réunions mondiales, permet de constater que l'environnement est bien devenu une préoccupation majeure dans le monde. Hé bien, prise de conscience que c'est foutu et donc...
  • la future réforme du travail voulue par Macron l'ami des patrons
    La réforme du travail par la seule instauration de la zizanie au sein des entreprises ! Cnews nous informe :« représentants syndicaux, délégués du personnel, comité d'entreprise….le gouvernement juge les instances représentatives trop nombreuses. Muriel...
  • sale temps pour les hommes
    Ce soir, sur France5, « sale temps pour la planète ». Mais aujourd'hui, dans Cnews, « un séisme diplomatique inattendu au Moyen-Orient ». Inattendu !! me fait bien rire. Pourquoi croyez-vous que l'Inde a commandé 36 rafales, (que l'Egypte en a déjà 24...