Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de druille QSE
  • Le blog de druille QSE
  • : Modification de la description le 17 mars 2016: Décroissance environnementale et lutte anti-tabac, au départ QSE, avec depuis peu devoir de réserve et donc blog en sommeil.
  • Contact

Texte Libre

Diplôme en 2013 Ingénieur de la dépollution, INSA de Toulouse. Fin mars 2016 fonctionnaire affecté au CGDD du MEEM.

 

Recherche

Texte Libre

Pauvre Overblog, comme je ne suis pas "premium", lors de la bascule sur la nouvelle interface, les commentaires ont disparus. Et j'ai dû revalider dans la gestion l'affichage des albums photos et des archives.

17 février 2017 5 17 /02 /février /2017 18:44

J'ai assisté jeudi soir 16 février 2017 à la conférence débat « Migration et biodiversité, une histoire ancienne ? » au MEEM.

À la fin, j'ai posé une question en aparté au scientifique Gilles Boeuf, conférencier et animateur de la soirée.

Au vu des chiffres estimés de démographie et de migration présentés pour 2050, je me demandais si ces études intégraient l'éventualité d'épuisement des terres rares. Il y aurait alors un arrêt de la technologie galopante et son corollaire logique : les guerres. Il m'a tout-à-fait donné raison en m'indiquant que ce n'était pas pris en compte, mais qu'en plus aujourd'hui les scientifiques sont d'accord pour considérer qu'il faut dorénavant oublier les 10 derniers éléments du tableau de Mendeleiev qui auront totalement disparu en 2050.

J'en déduis que les scientifiques savent que l'humanité court à sa perte, et qu'ils n'osent pas le crier sur les toits.

Quelle tristesse pour les jeunes générations qui ne verront jamais l'extraordinaire iphone15 imaginé actuellement dans les services innovation d'Apple ! je délire : cet iphone15 serait souple comme notre peau, il suffirait de le poser sur l'avant bras, l'épaule ou le ventre pour qu'il s'y colle systématiquement comme un gecko. Ensuite, il se connecterait automatiquement à tous nos systèmes, nerveux, lymphatique, sanguins et neuronaux. Il remplacerait une grande partie de notre cerveau en possédant toutes les connaissances bibliques….les différences de réussites entre 2 êtres équipées du même appareil proviendraient alors uniquement de la force physique (la motivation et la volonté seraient programmées identiques) ; le racisme financier serait à son paroxysme (il est déjà monstrueux!) pour se payer cet appareil (mineralinfo pas de terres rares en France).

Il y a trop de vers humains dans la pomme TERRE.

Alors je crois que la prochaine élection présidentielle va prendre encore plus de valeur puisqu'il est totalement inconcevable et illusoire de prédire la situation dans 5 ans. Aucun candidat ne se résignera à attendre cette prochaine échéance. Et je prédis l'élection de Nicolas Dupont-Aignan, le seul candidat crédible qui n'aura pas de casserole éliminatoire.

Bruno

Repost 0
2 février 2017 4 02 /02 /février /2017 22:37

Les boules puantes, c'était le hors-d’œuvre. Maintenant, on va passer au plat de résistance avec les « rats crevés » et les « bombes fétides ». Et j'en pronostique une hécatombe.

J'envisage un maximum de 25 candidats à la présidentielle.

Aujourd'hui, le site de AllianceVita me semble le meilleur gestionnaire de la liste des futurs candidats. Il en recense 19. Le site de Sylvain des Rochettes recense tous les prétendants (bravo pour ce travail).

Je rajoute donc à la liste des 19:

François Bayrou

Louis de Bourbon

Paul Mumbach

Stephane Bernard

David Saforcada

Stephane Guyot

Etienne Chouard

Pierre Rahbi

Carl Lang

Pierre Larrouturou

Gérard Privat

 

Avec autant de candidats, tous les appareils de partis ainsi que les analystes-commentateurs diront que tout est possible. Alors, les pourris vont jouer au « plus pourri que moi tu meurs ! ». Ils vont se lancer dans la chasse aux rats crevés. Pour ceux qui ont déjà tâté du pouvoir, c'est facile. Ministre de l'intérieur, des finances ou premier ministre, ces postes permettent d'avoir connaissance de nombreuses magouilles et cas douteux; il suffit de constituer des dossiers pour l'avenir.

Ensuite, quand on est au pouvoir, on installe des petits copains à des postes clés et anodins, on immisce son réseau de taupes dans l'appareil. Alors, il est temps de voir si cela sert à quelque chose.

Il devrait sortir une affaire par semaine. Disons que depuis l'an 2000, il n'y a que l'embarras du choix. La crise de 2008 et les mouvements de fric vont bien nous « tuer » quelques candidats malhonnêtes. Et toutes les autres affaires vont calmer les ardeurs (affaires de mœurs et de complaisances, petits arrangements politiques, magouilles électorales, signatures diverses et variées...sexe, drogue et prostitution ! « la chair est si faible !! »).

Après le Général de Gaulle, les hommes au pouvoir ont toujours été corrompus !! Les occasions avec l'ouverture du commerce mondial furent tellement démultipliées.

Il ne faut pas oublier que le devenir de l'élection présidentielle intéresse d'autres dirigeants mondiaux, et que les services de renseignements possèdent les manettes des marionnettistes.

Des 19 candidats recensés encore sur le site AllianceVita, j'en imagine bien la moitié qui sera écartée de l'investiture. Ensuite, le jeu politique finira d'éclaircir les rangs des candidats (les règles d'obtention du sésame sont bien strictes).

Et pensez bien que les élections présidentielles sont suivies de près par les élections des députés. Je prédis là aussi une révolution, car chaque bonne « boule puante » qui éliminera un candidat atteindra par ricochet son parti et son candidat à la présidentielle. Je pense par exemple qu’il sortira au moins une affaire par semaine dans chacune des grandes régions de France et que le maire de Lyon fera partie des nominés (comme pour les césars). Macron devrait être le prochain fait-divers (par rapport à son activité dès 2008 chez Rothschild).

Au final, on va avoir une épuration indécente à l’image de l’indécence de tous ces pourris qui se sont toujours crus au-dessus des lois. Je crois également que bon nombre d’anciens élus et ministres vont s’expatrier pour passer leurs dernières années à l’abri, à profiter de leur pécule tant qu’il est temps (ils vont tout naturellement sentir passer le vent du boulet qui décapite les têtes), d’autant que le climat de la planète sera aussi de la fête au cours de la prochaine décennie.

Bruno

Repost 0
26 janvier 2017 4 26 /01 /janvier /2017 19:03

Génial, les petits qui agissent dans l'ombre au service des puissants commencent à lâcher leurs informations.

Le candidat François Fillon en fait le premier les frais. Avec son nom qu'on peut facilement écorcher et détourner (enlever 2 L par exemple), il devrait se méfier de remuer « la merde » !

Ce thème des boules puantes me fait surtout penser à Emmanuel Macron. Quand j'étais gamin, on détestait à Toulouse l'entreprise Madron (très proche phonétiquement de Macron) qui effectuait les vidages des cuves sanitaires (la merde) et qui dégageait à l'époque des odeurs pestilentielles et exécrables

Au delà de ces notions subjectives olfactives, il est vrai que l'argent pue et que la majorité des candidats à la présidentielle en ont plein les poches. Une bonne chose pour écarter ces puanteurs serait d'appliquer une proposition de Nicolas Dupont-Aignan : « nettoyer la politique française » dernière proposition dans cette page vrai/faux où il stipule « l'obligation pour tout candidat à un mandat électif d'avoir un casier judiciaire vierge, l'inéligibilité à vie des élus condamnés ou encore la suppression du cumul des rémunérations pour les élus ».

J'ai confiance dans les souhaits des français d'engager ce nettoyage par dessus tout le reste car tous ces pourris de profiteurs sont les premiers responsables de la situation économique catastrophique. Aujourd'hui, profiter de quelque chose sans argent est impossible. C'est donc l'argent le responsable, et de tous les futurs candidats à la présidentielle, je trouve que c'est Macron le plus représentatif des banquiers. J'espère que la presse va bien vite le transformer en MADRON.

Bruno

Repost 0
19 janvier 2017 4 19 /01 /janvier /2017 19:38

Merde alors !

Les fonctionnaires seraient pilotés par des ministres qui ne s’estimeraient pas eux-mêmes fonctionnaires.

Mais alors, si Ségolène Royal, ma ministre, envisage de soutenir le candidat Emmanuel Macron, puis-je moi aussi laisser entendre que je voterai pour Nicolas Dupont-Aignan ? (voici le nouveau site web pour expliquer son programme)

J’estime que Nicolas Dupont-Aignan est le seul candidat n’ayant jamais trempé dans les magouilles ministérielles et politiciennes et qu’en complément de ce critère, il est le plus qualifié politiquement (d’autres candidats posséderont autant de probité et d’honnêteté que lui mais sans son expérience).

Par rapport à mon positionnement professionnel (statistiques, transports, environnement), NDA possède toutes les compétences pour m’attirer : environnement, transports IDF, loi HADOPI, numérique).

Mais en plus, il est partisan de sortir du système UMPS, du système des tous pourris de riches profiteurs, du système européen à la botte des mafias financières (rapport parlementaire sur les paradis fiscaux).

Bref, amis fonctionnaires, exprimez-vous !

Et surtout, allez voter.

Bruno

Repost 0
13 janvier 2017 5 13 /01 /janvier /2017 23:32

Mais que c’est dur !

Surtout si on capte des informations sortant des services d’innovation qui forcément « en gardent sous le coude ».

Exemple avec la veille technologique DGITM qui cite le projet MODULUSHCA : La vision d'un système logistique mondial interconnecté pour 2050.

Cela me semble parfaitement clair que certains veulent avoir la main sur tout à l'échelle mondiale. Bien sûr, ils se cachent derrière l'innovation.

 

Heureusement, bien d'autres informations m'orientent vers un peu plus d'optimisme. Une future conférence par l'INERIS sur la pollution de l'air m'a incité à aller sur leur site. Je le connaissais déjà, bien évidemment, mais pas avec l'angle du partenariat avec le MEEM. Quelles richesses documentaires entre les rapports annuels et les rapports scientifiques et bien d'autres documents ! Et tous portés sur l'amélioration environnementale. Consultez le dernier magazine N° 39 et son positionnement sur les nouveaux enjeux de la transition énergétique, ou la brochure sur les nanotechnologies.

Mais même avec tout ce travail de recherche, il y a de quoi s'inquiéter sur les risques sur nos santés. Un point alarmant sur la pollution atmosphérique dans diagonal_no_198 de novembre dernier fait réfléchir : dans quel état serait la planète sans toutes les actions pour diminuer les impacts humains ?

Et il s'en prépare bien d'autres comme par exemple l'ALLIANCE SOLAIRE INTERNATIONALE ou une analyse rétrospective : « COP21 : enseignements des ateliers de mobilisation de l’expertise ». Humm ! Pas si vite ! S'il y a du bon qui remonte le moral, il y a encore tant de négatif, qui en plus est bien scruté et fait l'objet de publication « Capital naturel : les valeurs manquantes de la prospérité » où il est écrit « Faire entrer la nature dans le calcul de la richesse des nations est donc une condition nécessaire à une prospérité durable ». Euractiv nous propose un aperçu des difficultés avec « Bruxelles, place forte du lobbying en Europe ».

Une dernière alternance optimisme/pessimisme. Le BRGM avec le dernier Géorama N° 34 liste « des solutions locales face à des enjeux globaux » alors que le Comité 21 s'immisce dans le débat sur « l'égalité réelle entre les femmes et les hommes » et que « Depuis 2012, le Gouvernement est pleinement mobilisé sur un objectif : dépasser l’égalité formelle et atteindre l’égalité réelle entre les femmes et les hommes. La loi pour l’égalité réelle du 4 août 2014... » comme il est écrit dans Les chiffres clés 2016 [éditorial de Laurence Rossignol Ministre de la Famille, de l’Enfance et des Droits des femmes] et noté « Les Chiffres-clés 2016 vers l’égalité réelle entre les femmes et les hommes dressent un état des lieux des avancées réalisées et du chemin qu’il nous reste à parcourir. »

Je conclus en restant sur mon pessimisme avec une dernière lecture sur les ODD !

L'IDDRI pose une question sur l'efficacité française et j'ai des lectures internes qui me donnent des réponses qui confirment sa conclusion page 16 que rien n'est acquis.

Bruno

Repost 0
6 janvier 2017 5 06 /01 /janvier /2017 19:08

Avec l’Opendata, le numérique est sous les feux de la rampe. Mais ce qui se prépare n’est pas de bon augure.

Il ne faut pas se contenter de lire les informations optimistes à leur premier niveau, il faut les décoder et de manière un peu sournoise. Car la gouvernance mondiale n’a pour ainsi dire rien changé de ses aspirations.

Alors, il faut interpréter « Le célèbre secret bancaire suisse remplacé par l’échange de données financières » comme une opération de transparence rendue possible après « blanchiment » de tout ce qui concerne les plus puissants. Seuls les ‘petits bourgeois’ seront dévoilés.

De même, les puissants veulent continuer à dominer les peuples en surveillant tous leurs faits et gestes avec le numérique. Et notamment en possédant les informations sur ce qui mène le monde, les relations sexuelles. Alors la CNIL s’insurge contre des pratiques douteuses « La Cnil réprimande Meetic et Attractive World à cause des données personnelles », mais c’est du style ‘attention, si tu n’es pas gentil, je vais te donner un coup de baguette sur les doigts !!’ alors qu’il faudrait carrément fermer ces sites de promotion de pratiques décadentes.

Autre domaine sensible qui réclamerait une transparence irréprochable « le lobbying des industriels de la santé ». 2017 semble s’en approcher. Mais NON, voyons ! Ce décret qui doit faire appliquer la loi le premier avril 2017 semble un beau poisson d’avril, mais surtout va opacifier les pratiques. Exit les conventions écrites, tout se fera maintenant « au noir ». Rien dans la gouvernance mondiale n’indique que les puissants veulent céder un nanopouce de leurs privilèges, mais plutôt qu’ils en veulent toujours plus.

La preuve, ils veulent tout savoir des peuples et de leurs coutumes. Ils veulent inonder les vies et chaque instant de capteurs qui contrôleront tout ! « Les experts estiment ainsi entre 30 et 80 milliards le nombre d’objets qui seront connectés en 2020, contre 10 milliards environ en 2016. ». Je ne crois pas que dans chaque château de multimilliardaire, plusieurs caméras filmeront en continu ce qui se passerait dans chaque pièce, salle-de-bains, toilettes, chambre à coucher, piscine…ou qu’à l’entrée de leurs propriétés des sortes de portiques analyseraient façon scanner d’aéroport chaque visiteur jusqu’aux os, alors que c’est sans doute ce qui nous attend dans les cités des pauvres.

Pour calmer le peuple des travailleurs, on leur a même concocté une « Loi travail : le droit à la déconnexion est entré en vigueur ». mais comme l’indique l’article sur lesnumeriques.com, cela reste flou. Le scénario des puissants, comme dans le film « le diable s’habille en prada » reste légal.

 

Combien de « bonne année » sont diffusés ? avec en arrières pensées pourvu que rien ne change. Dites-moi combien de messages de bonne année sont émis par des SDF et de combien d’objets connectés ont-ils besoin ?

À la pauvreté, je souhaite mauvaise année et si possible la mort ! (disparition de la pauvreté par juste répartition des richesses).

Mais dans les journaux d'informations, qui parle du Revenu universel de base ? Des personnes qui vivent aux antipodes de ceux qui en auraient besoin ! C’est aux pauvres à engager le combat et à révolutionner notre société. Les riches l’ont bien compris et font tout pour s’en protéger : « La révolution numérique profite surtout aux riches et ne crée pas beaucoup d'emplois ».

 

HUMPFFF !! mauvaise année 2017, en plus avec les élections les égos sont sollicités ‘à mort’. Et le « contexte de guerre numérique » va se durcir.

Bruno

Repost 0
1 janvier 2017 7 01 /01 /janvier /2017 23:16

La guerre du numérique cadrée par des réunions mondiales à l'image des COP sur le climat (sommet de l'Open Government Partnership ). J'ai la chance de récupérer des informations par mon ministère car je me suis impliqué dans un projet d'Opendata. Alors, bien sûr, la presse en parle un peu mais , me semble-t'il, pas de manière aussi alarmante qu'il le faudrait. Il suffit d'avoir l'information du boycott de ce sommet mondial par un bon nombre d'associations proches de cette thématique ( Partenariat pour un gouvernement ouvert ).

Expérimentation de l'opendata par neuf territoires pilotes (article de Xavier Berne sur NextInpact). Cela me semble correspondre à la « poudre aux yeux » pour le grand public à côté de ce qui trame réellement sur le pouvoir du numérique (L’Open Data, enjeu-clé des élections présidentielles).

La guerre du numérique, c'est la guerre de l'information et donc en partie la guerre contre les terroristes. Ceux-ci se battent contre le système. Et donc le monde restera en guerre tant que les salopards de milliardaires existeront (les 10 premiers par Bloomberg). Surtout que ceux-ci ont compris depuis longtemps que le pouvoir total passe obligatoirement par ce numérique puisqu'ils sont 4 des 5 plus riches profitant de ce secteur !

Quelle tristesse d'entendre partout des « bonne année ». Pensez que ces voeux sont les mêmes qu'en janvier 2016 ou 2015 et qu'y a t-il eu de bon pour tous les morts et blessés par les attentats et les guerres permanents ?

Dans ce contexte, que va devenir la lutte contre le changement climatique ? (les chiffres clés du climat). Ne faudrait-il pas enclencher la sixième vitesse et passer à la décroissance ? (Biosphère, les précurseurs de la décroissance sans Malthus)

Bruno

Repost 0
Published by druille - dans Coup de gueule
commenter cet article
31 décembre 2016 6 31 /12 /décembre /2016 13:56

Dans DirectMatin du 23 décembre, la dernière chronique de Philippe Labro m'a donné envie de lire XXI (Pour changer complètement de registre, je finirai sur une recommandation. Je la dois à un article signé par Marie-Laure Delorme dans Le JDD du 18 décembre dernier. La journaliste consacre une page à la revue trimestrielle XXI.).

J'ai pu acheter in-extremis le dernier numéro 36 dans la boutique Relay de La Défense. Lecture intéressante jusqu'au dossier principal mis en avant sur la couverture : « Les ficelles du pouvoir ».

Un des trois rédacteurs, Hannes Grassegger, a réussit le tour de force de se faire inviter à une réunion de promotion de la blockchain, sur l'île paradisiaque du milliardaire Branson. Il nous livre une analyse sidérante de son séjour : un petit groupe de milliardaires mégalomanes viserait un « coup d'état mondial ». Je décode : ils subtiliseraient la gestion des flux financiers des particuliers aux banques. Ils généraliseraient en quelque sorte pour tout possesseur de compte bancaire la possibilité d'avoir une gestion codée d'avoirs financiers pour pratiquer de l'évasion fiscale à petit niveau, au nez et à la barbe des banques et des états. Un panama papers mondial pour très petits porteurs. En fait, tous les contrôles de gestion réalisés par les milliers d'employés des banques et les fonctionnaires des états seraient effectués par une application « blockchain », et les coûts de revient équivalent à ces salaires tomberaient dans les poches de cette poignée de mégalomanes plutôt que d'alimenter les payes et les taxes du système actuel. Ce système s’appuierait également sur le bitcoin.

Sont-ils si puissants ?

Sont-ils en partie responsables de l'élection de leur comparse Donald Trump ?

Se sentent-ils si forts que même cet article dans XXI ne pourrait rien contre eux ?

Je les imagine bien très (trop !) puissants, mais pas autant que la planète et ses caprices climatiques.

Et surtout un autre article dans XXI « m'espante ». Il s'agit des communications chinoises par satellite qui seraient depuis cet été cryptées de manière quantique et inviolable (article dans Le Monde du 16/8/2016). Pourvu que ces 2 sujets ne soient pas liés !

HUMMM, 2017 va chauffer pour le numérique !!! (mettre en relation mon article précédent, celui-ci et le prochain en préparation sur l'OGP)

Bruno

Repost 0
Published by druille - dans Coup de gueule
commenter cet article
23 décembre 2016 5 23 /12 /décembre /2016 19:51

Imaginez-vous cette guerre sournoise pour posséder le pouvoir du numérique et devenir le maître du monde ?

Il y a un site pour que les français expriment leurs sentiments et leurs idées. Hummm, cela ne dure même pas 3 mois, et j'en ai eu l'information par une lettre de veille technologique sur le bigdata.

Parmi les 95 contributions (une trentaine de base par le ministère pour lancer les réflexions), je n'ai rien trouvé d'assez puissant et global pour réussir les grands espoirs théoriques avancés par les instances du ministère.

 

Alors j'ai publié mon idée de solliciter des milliers de « petites mains » de l'informatique pour en faire des lanceurs d'alertes, révélateurs de toutes les pratiques frauduleuses qu'ils voient passer, en leur assurant respect et sécurité.

Il y a bien la loi Sapin II qui prévoit une amélioration, mais elle est insuffisante et des lobbyistes ont influencé le conseil constitutionnel qui a diminué les objectifs de cette future loi. (article sur FranceCulture).

 

Et l'actualité de ce mois de décembre 2016 s'intéresse à ce sujet (entre les gros titres concernant les guéguerres politiciennes). Les porte-parole de l'OGP (Sommet mondial de l'Open Government Partnership) ont rappelé : « La révolution numérique engendre fatalement une révolution politique ».

 

Ma contribution :

Titre : amplifier la divulgation des fraudes numériques en protégeant les lanceurs d’alertes

Arguments :

Vous écrivez, et c’est tout-à-fait honorable, « Le numérique est l’enjeu de tous: il est au coeur de nos sociétés et nos vies. Il implique une transformation politique qui concerne le vivre ensemble et dont découlent des choix sociétaux et éthiques forts. » avec l’idée implicite de bien vivre TOUS ensemble.

Alors, reconnaissez que pour réussir cela, il faut passer par un pareto des actions mondiales négatives qui vont à l’inverse.

J’estime que le monde de la finance occulte est la première cause à combattre. Tant qu’il existera les paradis fiscaux et les fraudes fiscales, le numérique sera assujetti à leurs souhaits et restera le fer de lance de la « colonisation du XXI° ». Le numérique servira les projets de guerre (tous types de guerres) et deviendra immonde.

Le monde du numérique emploie des millions de personnes. Un très grand nombre de ceux-ci connaissent les fraudes des puissants qui les emploient mais aussi les « achètent » et les « manipulent ». Combien se rebellent alors qu’ils font partie des exploités ?

Les puissants n’ont ni le temps ni les compétences pour « mettre les mains dans le cambouis » des programmes informatiques. Pourtant, ce sont bien eux qui prennent les décisions de cette guerre de la finance par le numérique. Un colonisateur d’aujourd’hui n’est plus un pays mais un simple multimilliardaire sans aucune attache à une culture quelle qu’elle soit. Ces multimilliardaires ont « droit de vie ou de mort » sur les faibles.

Si vous souhaitez un futur monde numérique NEUTRE, LIBRE et DÉMOCRATIQUE, vous devez commencer par protéger les futurs dénonciateurs des abus des puissants, vous devez promouvoir l’honnêteté et tout faire pour assurer la TRANSPARENCE et la VÉRITÉ.

Vous devez donc émettre un signal très fort au monde en légiférant dès 2017 pour protéger et accueillir les lanceurs d’alertes déjà connus, pour que d’autres prennent exemple sur eux en se sachant respectés et protégés de la « loi du plus fort ».

Vous voulez que la révolution du numérique

« …. porte une conception du numérique qui soit fidèle aux valeurs européennes et qui assure un équilibre satisfaisant entre le développement économique, les nouvelles interactions sociales, la sécurité et le respect des droits et libertés fondamentaux. ».

Vous ne l’obtiendrez que par la révolte du petit peuple faible et opprimé par les puissants (révolution qui répétera 1789), vous ne l’obtiendrez qu’en donnant la voix à ce petit peuple.

Vous voulez un monde numérique propre, pourquoi le laissez-vous dans un tel état de souillures ?

Bruno

Repost 0
20 décembre 2016 2 20 /12 /décembre /2016 18:53

Je n'ai pas regardé le documentaire sur France5 ce lundi 19 décembre, tout simplement pour boycotter l'implication de la vedette Léonardo DiCaprio. Il représente mille fois plus le monde du show-bizz que celui de la sauvegarde de la planète.

Le documentaire s'intitulait « Avant le déluge ». Ironiquement, l'état d'esprit du monde du show-bizz, c'est bien « Après-moi le déluge », NON ?

Et dire que l'article dans DirectMatin se conclut par ces phrases : « En étudiant les causes de la crise environnementale, Léonardo DiCaprio se penche sur les solutions à mettre en œuvre afin d'éviter la catastrophe annoncée. S'il n'est pas déjà trop tard. ».

Toujours le même message puéril et mesquin, que tant d'autres diffusent depuis plus de 20 ans; la situation est grave mais il est encore temps d'agir, demain ce sera trop tard….

Le jour où Léonardo DiCaprio aura converti tout Hollywood mais aussi Las Vegas à avoir une empreinte écologique par habitant proche de celle du Timor oriental (éconologie : empreinte écologique – disparité entre pays), j'approuverai qu'il soit nominé pour l'attribution du prix Nobel de la paix.

Les climatologues alertent (sciences&avenir) alors que le futur président des USA installe un climatosceptique à la tête de l'agence de l'environnement ! => Léonardo DiCaprio, t'as foiré ta mission !!

Et en Europe, les dirigeants ne valent pas mieux. La BCE injecte des milliards dans les multinationales les plus polluantes (Bastamag, un média indépendant lanceur d'alertes, bravo bravo).

Même si au CGDD il y a de belles actions (trajectoire transition bas carbone), la catastrophe environnementale est inéluctable.

Bruno

Repost 0

Articles Récents

  • ODD contre noctambules
    ODDyssée vers 2030 propose des objectifs d’apprentissage dans « L’éducation en vue des objectifs de développement durable ». Je malaxe cette info récente avec l’actualité, et donc avec la « Conférence nationale de la vie nocturne ». 20Minutes titre son...
  • Macron laisse 1 % à Nicolas Hulot
    En études environnementales, on pratique beaucoup les théories de Pareto (80 % de conséquences proviennent de 20 % des causes). Et donc, on se concentre sur les items les plus significatifs. Fermer les vannes d'hydrocarbures, c'en est une ! VANNE ! Car...
  • La Zététique moins forte que la publicité !
    Cerveau&Psycho n°91 propose un super article sur l’enseignement (voire le développement) de l’esprit critique. Il m’apprend l’excellente notion de la zététique ou l’art du doute raisonnable. Mais la société consumériste a rapidement cerné le risque de...
  • SAUVER la Planète, avec l'aide des psys ?
    Le magazine «Cerveaux & Psycho » n° 91 de septembre propose un petit article de 2 pages « Make your planet great again ». « Á l'heure où les États-Unis ont décidé de se retirer des accords de Paris sur le climat, il apparaît de plus en plus urgent de...
  • Décisions durables
    Le magazine « Décisions durables » n° 31 de cet été analyse la MACRONOMIE (j’ai lu l’article mais la politique de com web semble prévoir aucun lien avec les articles du numéro en vente !, alors macronomie médiapart ). Cette bonne idée de fusionner des...
  • l’ESS mis en lumière
    Les acteurs de l’ESS auraient-ils voté pour notre président actuel ?Assurément, NON.Une nouvelle publication ( Les acteurs de l’ESS porteurs d’innovation sociale au service de la transition écologique ) m’apprend pourtant son poids significatif [En Ile-de-France,...
  • Horizons 2030-2050.
    Les vacanciers se soucient de l’horizon. Mais seulement de l’horizon du soir, pour imaginer quelle sera la météo du lendemain pour leurs loisirs de vacanciers. Je viens de trouver à mon centre de documentation professionnel une ancienne publication intitulée...
  • Facteur 4.
    Qui se souvient du Facteur 4 de 2005 ? Ce n’était pas la multiplication par 4 du salaire des joueurs de foot (pour atteindre le record du transfert de Neymar), ni la multiplication par 4 du nombre de foyers français déclarants plus de 1 million de revenus...
  • Localtis me sidère
    Je n'en peux plus de tout ce « battage » environnemental. En plus, je viens d'acheter le livre « Aux origines de la décroissance – 50 penseurs ». Je m’apprête à déprimer puissance 10 : lire certainement tant de bonnes idées et constater qu'aucune n'est...
  • L'Europe pire que la France
    Eurostat vue d’ensemble des ODD : [ Assurer à chacun une vie digne pour chacun, dans les limites de ce que la planète peut offrir, tout en conciliant l’efficacité économique, l’inclusion sociale et la responsabilité environnementale constitue l’essence...